Islam, le remède qui élève l'âme...

Islam, le remède qui élève l'âme...

La raison pour laquelle la tombe du prophète se trouve dans la Mosquée

Question :

Il est connu qu'il n'est pas permis d'enterrer les morts dans les mosquées, et qu'il est interdit de prier dans toute mosquée où se trouve une dépouille. Par conséquent, quelle est la raison pour laquelle on a introduit la tombe du prophète (Que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) dans la mosquée avec certains de ses compagnons ?  

Réponse :

Il est établi que le Prophète (Que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a dit :

« Dieu maudit les Juifs et les Chrétiens, ils faisaient des lieux de cultes, des tombeaux de leurs prophètes et de ceux des gens vertueux. »

Rapporté par el Boukhari et Mouslim.

 Il est confirmé aussi, selon 'Aïcha que lorsque Oum Salama et Oum Habib ont évoqué au Prophète (Que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) une église qu'elles ont vue en terre Abyssine (l'Ethiopie actuelle), où elles ont remarqué des effigies, il leur a déclaré :

« Ces gens-là si un homme vertueux venait à mourir, ils construisent sur sa tombe un lieu de culte, et y intègrent ses fameuses effigies, ces gens-là sont les pires des créatures auprès d'Allah. »  Rapporté par el Boukhari et Mouslim.

D'après Mouslim, Joundoub ibn 'Abd Allah el Badjali a entendu dire le Prophète (Que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) :

« Le Seigneur m'a pris pour Ami Intime comme Il a choisi Ibrahim auparavant. Si j'avais choisi dans ma communauté un Ami Intime, j'aurais choisi Abou Bakr. Les générations avant vous, faisaient des lieux de cultes, des tombeaux de leurs prophètes et des gens vertueux, ne faites pas des tombeaux des mosquées, je vous l'interdit »

Toujours d'après Mouslim, selon Jaber : le Messager de Dieu (Que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) a interdit de sceller les tombes (avec du plâtre), et de s'asseoir ou de construire dessus.

Tous ces Propos Authentiques et ceux qui sont venus dans ce sens, signifient explicitement l'interdiction formelle de construire des édifices sur les tombes, ainsi que des dômes ou des coupoles, et de les sceller ou de les surélever étant donné que de telles choses sont susceptibles d'engendrer l'Association qui correspond à adorer les occupants de ces tombes en dehors d'Allah, exactement comme le faisaient les générations anciennes et comme il est encore répandu actuellement. Il est donc du devoir, pour tout musulman partout où il se trouve, de se mettre en garde contre ce que le Prophète a condamné.

Il ne faut pas se laisser abuser par les erreurs répandues parmi les gens. Il faut s'attacher à la vérité où qu'elle soit sans se fier au nombre. La vérité se vérifie à partir des preuves issues des textes sacrés (le Coran et la Sounna) ; celle-ci n'est pas tributaire des opinons d'untel ou untel, ou des coutumes.

Or, le Prophète (Que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) et ses deux compagnons n'ont pas été enterrés dans la mosquée, néanmoins ils furent mis en terre dans les appartements de 'Aïcha. Cependant, quand la mosquée fut agrandie à l'époque d'el Walid ibn 'Abd Malek, il y fut introduit la maison du Prophète (Que la prière et le salut d'Allah soient sur lui), comptant les appartements de 'Aïcha, à la fin donc du premier siècle de l'Hégire. Il ne faut pas considéré cela comme s'ils y avaient été enterré.

En effet, les tombes n'ont pas été déplacées mais, celles-ci se trouvaient dans le périmètre des travaux d'extension de la mosquée. On ne peut donc prendre cet exemple en argument pour appuyer l'hypothèse qu'une telle action soit autorisée…

Le recueil des fatwas du cheikh Abdel Aziz Ben Baz

Tome 13 page 115

http://www.fatawaislam.com/index.php?option=com_content&task=view&id=381&Itemid=584



24/06/2008

A découvrir aussi